News: News

Les Seychelles et la France expriment leur solidarité dans la lutte contre le changement climatique

Les Seychelles et la France expriment leur solidarité dans la lutte contre le changement climatique

04.12.2014

Le Président James Michel des Seychelles a rencontré ce mercredi après-midi le Président François Hollande de la France au Palais de l’Elysée à Paris. Cette rencontre intervient quatre mois après leur réunion lors du Sommet de Chefs d’État et de gouvernement de la Commission de l’Océan Indien (COI), à Moroni, aux Comores.

Les deux présidents ont eu un tête-à-tête, avant de rejoindre leur délégation respective  pour des discussions bilatérales.

« L’histoire a créé des relations très fortes entre nos deux pays. Le développement des Seychelles porte la marque indélébile de la France. Chaque Président français et seychellois a su y apporter sa touche personnelle. Ma visite en France traduit donc ma volonté d’approfondir ces liens d’amitié. Les Seychelles seront toujours reconnaissantes à la France pour son engagement constant et efficace à ses cotes. Et à tout moment, », a déclaré le Président Michel lors de la réunion.

Il a indiqué que sa visite officielle en France  est aussi l'occasion pour les deux Etats d’échanger leurs avis sur les priorités de la COP 21, la 21e Conférence des parties à la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques, qui aura lieu à Paris en décembre 2015.

« Nous partageons les objectifs français pour parvenir à un accord applicable à tous et juridiquement contraignant à la Conférence de Paris en décembre  2015.Nous continuons d’appeler tous les partenaires d’assurer que la Conférence de Lima, ouvre la voie pour la conclusion d’un Accord à la Conférence de Paris en 2015. En tant que petit Etat insulaire en développement de l’Océan Indien, les Seychelles sont disposées à travailler avec la France et les autres Etats insulaires, afin d’aider à surmonter les obstacles qui existent toujours a la finalisation d’un tel l’accord, » " a déclaré M. Michel.

Pour sa part, le Président Hollande a également marqué son appui aux initiatives des petits pays insulaires en développement dans la perspective de la Conférence de Paris sur le Climat en 2015. Il a indiqué partager la forte préoccupation de ces Etats, menacés par le changement climatique, les cyclones et la montée des eaux. Il a rappelé son ambition de parvenir en 2015 à un accord universel et contraignant permettant de limiter à 2 degrés le réchauffement climatique.

Il a estimé que la visite du président seychellois marquait le renouvellement d'une coopération étroite entre les deux pays qui partagent de nombreux objectifs similaires.

Il a suggéré que les deux pays créent des synergies pour le concept de l'Economie bleue, et d'exploiter les ressources océaniques de façon durable.

Le Président Hollande a indique son soutien d'aider les Seychelles dans la promotion et Le développement de l'Economie bleue dans plusieurs secteurs. La France fournira de l'expertise nécessaire à cet effet.

Les deux délégations ont discuté de la nécessité de resserrer les liens entre les opérateurs économiques par des échanges entre les entreprises des deux pays.

Les Seychelles ont sollicité l'appui de la France pour faire valoir  "l'indice de vulnérabilité" comme un outil efficace pour mesurer le développement de PEID.

Durant la réunion bilatérale, les Seychelles et la France ont discuté de la question de l'échange de dette contre l'investissement pour renforcer la résilience des Seychelles face au changement climatique.

Le Président Hollande a donné son accord pour ouvrir une réflexion sur l’échange de dette au service de l’adaptation au changement climatique.

Le Président Michel a remercié la France pour les efforts considérables qu’elle ? apporté aux Seychelles et à l'Océan Indien en ce qui concerne la sécurité maritime pour répondre aux défis de la piraterie et l’instabilité en Somalie.

“La France a été le premier pays à répondre à notre appel à l’aide dans la lutte contre la piraterie maritime dans l’Océan Indien. Nous souhaitons fermement poursuivre cette coopération ; bien que les attaques des pirates soient moins fréquentes actuellement nous devons rester sur nos gardes. Nous voulons continuer donc à travailler étroitement avec la France pour promouvoir la sécurité maritime et lutter contre les autres activités criminelles transfrontalières, y compris le terrorisme. »

Le Président Hollande  a salué le rôle important joué par les Seychelles en matière de lutte contre la piraterie et a constaté que les efforts de la communauté internationale en soutien aux pays de la région avaient permis une nette réduction des actes commis au large de la Somalie et plus généralement dans l’Océan indien.

Il s’est félicité de la coopération régionale entre les Seychelles, la Réunion et Mayotte.

M. Hollande a aussi salué la décision récente des Seychelles de signer un accord d’échange automatique d’informations, afin de marquer un progrès en matière de transparence fiscale et de respecter les normes de l’OCDE en la matière.

Le Président Michel était accompagné de son ministre des Affaires étrangères, Jean-Paul Adam, le Conseiller diplomatique à la Présidence, Ambassadeur Callixte D’Offay, et l’Ambassadeur des Seychelles à Paris, Ambassadeur Bernard Shamlaye. Présente aussi était l’Ambassadeur de France aux Seychelles, Ambassadeur Geneviève Iancu.

 

 

Source: State House Office of the President

» All news