News: News

Réunion des Ministres du Tourisme des îles Vanille à Tananarive- Les îles de l'Océan Indien travaillent ensemble pour le développement du tourisme

Réunion des Ministres du Tourisme des îles Vanille à Tananarive- Les îles de l'Océan Indien travaillent ensemble pour le développement du tourisme

15.05.2014

La réunion des ministres du tourisme et membres des Iles Vanille s'est tenue ce mercredi 14 mai à Tananarive dans le cadre du Salon international du tourisme, événement inscrit au calendrier des temps forts des Iles Vanille.

La réunion présidée par Alain Saint-Ange, Ministre de la Culture et du Tourisme des Seychelles, a permis de réunir les ministres et représentants des différentes îles de l'océan Indien : Madagascar, La Réunion, les Seychelles, Maurice, Mayotte et les Comores. Les Maldives étant à ce jour membres des Iles Vanille au titre d'observateur.

Positionner les Iles Vanille sur le marché mondial

Le concept des Iles Vanille est né de la volonté des îles de l'océan Indien (Madagascar, Maurice, les Seychelles, Mayotte, les Comores, La Réunion et depuis 2013 les Maldives) de répondre à une évolution du marché du tourisme mondial : se regrouper pour faire la promotion non plus d'une seule destination mais de plusieurs îles de l'océan Indien dont les complémentarités sont un atout exceptionnel particulièrement auprès des nouvelles clientèles : Chine, Inde, Afrique du Sud, Australie... Les îles Vanille sont aujourd'hui inconstestablement reconnues par les instances internationales.

Ce concept a été salué au plus haut niveau par l'OMT (Organisation Mondiale du Tourisme) dès 2011 avec une distinction du Secrétaire Général de l'ONU, Taleb Rifaï remise à deux membres fondateurs des îles Vanille James Michel, Président de la République des Seychelles et Didier Robert, Président de la Région Réunion.

Dans cette bataille économique mondiale, La Réunion ne peut rester isolée avec le risque évident de voir les autres îles profiter seules des opportunités offertes par ces nouveaux marchés.

La première étape est bien évidemment de pouvoir travailler ensemble : c'est tout le sens du concept et du chantier “Îles Vanille”.

Il est ensuite impératif de pouvoir régler d'une part la question de la desserte aérienne et de l'assouplissement des visas d'autre part.

 

Une Présidence tournante pour les îles Vanille

Dès le départ, le principe d'une présidence tournante entre les îles avait été arrêté. Après les Seychelles, c'est à La Réunion d'assurer désormais la coordination et la dynamique des actions portées par l'association “Îles Vanille”. C'est dans ce cadre que La Réunion a accepté d'en assurer la présidence. Le nouveau Président Didier ROBERT a précisé qu'il acceptait d'assumer cette responsabilité jusqu'à décembre 2014, Madagascar prendra la présidence en décembre dans le cadre du Festival des Libertés Métis', événement îles Vanille. Maurice prendra la présidence en Aout 2015 pendant le festival Culturel et gastronomique des Comores. Le calendrier de la présidence a été ainsi défini jusqu'en 2017 avec les Comores qui présidera en 2016 et Mayotte en 2017.

Pour Didier Robert, cette présidence s'inscrit dans une gouvernance partagée, de solidarité dans la continuité du travail important déjà engagé à mettre au crédit plus particulièrement du président sortant, le Ministre SAINT- ANGE.

Parmi les deux objectifs majeurs portés par le nouveau Président :

  • la continuité dans une démarche pragmatique et profitable aux économies des différentes îles;
  • la desserte aérienne pour assurer une meilleure circulation dans l'océan indien d'une part avec l'appuie des compagnies régionales ; un meilleur accès vers les pays émetteurs comme l'Inde, la Chine ....
  • les visas, avec l'impérieuse nécessité d'obtenir un assouplissement pour les visas entre les îles vanille mais aussi pour les touristes des marchés cibles (Chine, Inde en particulier)

Les premiers résultats obtenus par le travail des îles vanille depuis deux ans sont la démonstration que la stratégie des combinés entre les îles est payante.

S'agissant de La Réunion ce sont près de 25 000 touristes qui se sont rendus dans notre île au cours des derniers mois dans le cadre de ces combinés inter-îles.

Face à la crise et à la stagnation du marché français, face aux difficultés rencontrées dans le cadre de la crise requin et des conséquences négatives sur l'image même de la destination Réunion, nous devons plus que jamais rester mobilisés.

Nous sommes plus que jamais déterminés à poursuivre nos efforts, ainsi que le travail engagé :

- pour améliorer l'offre touristique (capacité d'hébergement, nombre de chambres classées, gîtes, activités de loisirs entre autres).

- pour permettre aux professionnels du tourisme de prendre toute leur place dans le développement de la filière : la récente élection du nouveau président de l'IRT issu des rangs des professionnels est une parfaite illustration de ce travail en commun porté par les acteurs publics et privés.

- pour mener à bien les nombreux projets et dispositifs “Iles Vanille.”

» All news