News: News

Donner toutes leurs chances aux femmes de l’indianocéanie afin que leur voix résonne avec force et énergie -  Ministre Adam

Donner toutes leurs chances aux femmes de l’indianocéanie afin que leur voix résonne avec force et énergie - Ministre Adam

07.05.2014

L’importance des femmes et leur sensibilité aux enjeux économiques, environnementaux, sociaux et autres, étaient au centre d’une conférence qui s’est ouverte ce mardi au Berjaya Beau Vallon Bay Resort sous le thème «Femme, développement durable et sécurité alimentaire -FDDSA».

Une conférence qui s’inscrit en droite ligne de la Stratégie Genre de la Commission de l’Océan Indien qui y était représentée par sa Chargée de mission, Mme Fatoumia Ali Bazi, et dont l’un des objectifs était de mettre en place la plateforme nationale (Seychelles) et régionale et encourager la représentation des femmes dans le domaine du développement durable. Autant d’objectifs sur lesquels le Ministre des Affaires Etrangères Jean-Paul s’est prononcé lors de la cérémonie d’ouverture en soulignant le rôle primordial que joue d’une façon générale la femme dans la société, et aux Seychelles en particulier.

Décrivant d’abord la conférence comme le «début d’un cheminement prometteur pour l’avenir des femmes de l'Indianocéanie », il a estimé que cette initiative à l’adresse des femmes de la sous région s’imposait pour de multiples raisons : « d’abord parce que leur pleine participation est essentielle à la réalisation d’un développement équitable et durable; ensuite parce que l'importance de l'apport de la femme à la société ne peut être dissociée de l'intérêt fondamental de la nation; enfin, c’est un impératif de développement et une question de nécessité incontournable.»

« Le développement durable exige que soient assurés les droits de la femme, l'égalité des chances et leur pleine participation. Car un monde en équilibre exige nécessairement l'égalité des chances pour les deux sexes », a –t-il aussi souligné, notant au passage que nos iles ne pouvaient se permettre de laisser plus de la moitié de la société sans possibilité d’exprimer son plein potentiel, donnant en cela l’exemple des Seychelles où les femmes occupent une place de choix dans toutes les sphères de développement.

« Certes, la valeur de cette initiative régionale et nationale est grande.  Elle servira de levier à l'autonomisation et la responsabilisation de la femme dans les politiques de développement durable et la sécurité alimentaire dans les années à venir. Mais pour cela, les femmes devront repartir dans une belle solidarité, à la conquête des autres, pour mieux se connaître, mieux se comprendre, mieux être ensemble et mieux travailler ensemble », a-t-il dit, avant de demander à ce que qu’aucun effort ne soit épargné pour les aider à conquérir les sommets les uns après les autres, ce  afin que leur voix résonne toujours avec force et énergie. Comme aux Seychelles.

» All news