News: News

Les Seychelles celebrent la fete de la Fracophonie: "Dans la Francophonie, les Seychelles constituent une aire de différence"

21.03.2014

Le Ministre des Affaires Etrangères, M. Jean-Paul Adam, en sa qualité de président de la Commission Nationale de la Francophonie, a donné jeudi après-midi le coup d’envoi des activités marquant l’édition 2014 de la Fête de la Francophonie.

Devant un parterre de personnalités politiques, diplomatiques et administratives, dont le Vice-président M. Danny Faure, réunies au Centre International de Conférences de Victoria, M. Adam a souligné la spécificité Seychelloise en notant que dans la Francophonie, "les Seychelles constituent une aire de différence."

"Les Seychelles constituent une aire de différence, parce que nous sommes une nation trilingue avec une culture métissée dont le développement harmonieux implique la prise en compte de tous les volets linguistiques, y compris le français. Une nécessité qui, en nous mettant face à notre destin de peuple libre, éprouve en même temps notre capacité à assumer ce destin en forgeant notre avenir commun par nous-mêmes et pour nous-mêmes", a-t-il précisé.

Il a estimé que ce qui réunissait toutes les personnes présentes à ces festivités c’est "la même passion commune pour la langue française."

A cet égard, il a fait part de l’engagement du gouvernement de collaborer avec toutes les communautés francophones à travers le monde, afin de catalyser les efforts de promotion et d’affirmation du français aux Seychelles.

Dans le même contexte, il a évoqué la signature en 2010 par le Président Michel du Pacte Linguistique qui traduit, selon lui, la volonté du gouvernement de renforcer le français dans le pays et surtout d’encourager les  Seychellois de s’exprimer oralement en français, en parallèle avec le créole et l’anglais.

"Quatre ans après la signature de ce Pacte, le temps est venu non seulement d’évaluer le chemin parcouru mais aussi et surtout de prendre la mesure du chemin qui reste à faire dans la quête d’une mise en œuvre pleine et entière des dispositions qu’il renferme," a-t-il fait ressortir.

Il s’est réjoui de l’initiative de l’Alliance Française d’ouvrir une antenne à Praslin, initiative qu’il a décrite comme "une aide précieuse à l’apprentissage de la langue française, mais également une contribution à la formation, à la réflexion et à l’enrichissement culturel de notre peuple."

M. Adam a profité de cette cérémonie d’ouverture pour expliquer pourquoi les Seychelles défendent et sont heureuses d’être aussi francophones, quoiqu’il coûte pour une petite nation de développer trois langues nationales.

"Pourquoi sommes-nous heureux d’être aussi des francophones et défendons-nous la francophonie ? Cela peut aller de soi pour un Français. Mais je voudrais préciser que la francophonie, ce n’est plus, depuis longtemps, la France : le Français appartient à d’autres États, et à plus de 700 millions d’individus à travers le monde. C’est donc plus que la défense du français. Ce qui est en jeu aujourd’hui, c’est la diversité culturelle, le refus de l’uniformisation," a-t-il expliqué.

Auparavant il avait remercié tous ceux qui travaillent activement au développement de la langue française aux Seychelles, notamment la Commission Nationale, les enseignants de français, L’Alliance Française, les artistes, entre autres.

"Je voudrais vous remercier toutes et tous très sincèrement du temps que vous avez consacré avec générosité et chaleur à la conception et la conduite des activités. C’est cette participation et la diversité que vous représentez qui rendent notre francophonie vivante, comme nous l’avons souhaité," a-t-il dit.

Il a aussi remercié ceux qui commencent à apprendre ou cherchent à améliorer leur niveau ou la présence du français dans leur institution, en particulier la Banque Centrale, l’Assemblée Nationale, Cable and Wireless, la Barclays Bank, les Young Leaders et les Garde-côtes. Et avant de déclarer ouverte l’édition 2014 de la Fête de la Francophonie, M. Adam a vivement félicité les sept établissements secondaires qui ont participé au concours organisé par le Ministère de l’Education sur le thème ’A la découverte de notre communauté’’, et dont les travaux ont été l’objet d’une exposition que les invités et le public ont pu admirer à l’entrée de la salle.

» All news