News: News

DIVERSIFICATION ET COOPERATION REGIONALE DANS LE TOURISME

21.11.2011

Le Président James Michel a rencontré le Président du Conseil Régional de la Réunion, M. Didier Robert, au marge de l’ouverture officielle de la Réunion nationale du Marketing du Conseil de Tourisme des Seychelles (STB) ce matin.

M. Robert et M. Pascal Viroleau, Directeur de IRT (L'Ile de La Réunion Tourisme) ont été invités à participer dans cette rencontre pour la première fois.

« Cette rencontre est très importante, en vue de l’importance de la coopération régionale pour le développement du tourisme.  Nous souhaitons développer des synergies pour promouvoir nos iles ensembles, renforcer les lignes aériennes, et augmenter le nombre des visiteurs, en mettant l’emphase sur la diversification des marchés et des routes aériennes, » a déclaré le Président Michel après sa rencontre avec M. Robert.

Le Président a exprimé sa confiance dans la croissance de l’industrie de tourisme seychellois,  même avec la crise persistante économique mondiale, il a indiqué que le tourisme dans le pays continuera à augmenter.

« Il faut renforcer les marchés traditionnelles et diversifier encore plus avec des nouveaux projets marketing pour attirer les visiteurs de l’Orient, l’Asie, et l’Australie, par exemple. Il faut développer notre résilience aux chocs mondiaux, et j’ai tout l’espoir qu’on arrivera à consolider nos réussites pour faire encore mieux l’année prochaine. »

Au sujet des dernières nouvelles sur la restructuration et repositionnement d’Air Seychelles, le Président a déclaré que son gouvernement fera tout possible pour assurer qu’il n’aura pas d’employés qui restent sans emploi après ce processus.

President Michel a rappelé que, lors de son visite à Air Seychelles en mars cette année, il s’est engagé pour que la compagnie aérienne nationale continue ses opérations et les salariés ne perdent pas leurs emplois pendant la restructuration.

«  La situation a évolué. Pour surmonter les défis de la crise financière en Europe, Air Seychelles doit effectuer un repositionnement sur le marché comme une ligne aérienne régionale. Il s’agit d’être réaliste. Air Seychelles ne pouvaient plus financer ses opérations, ses vols en Europe, et le gouvernement aussi ne peut plus financer les pertes d’Air Seychelles, sans mettre en danger l’économie du pays…. Avec la restructuration, une certaine nombre d’employés d’Air Seychelles seront offerts des nouveaux postes dans les secteurs privé et publique, » a dit le President.

M. Michel a aussi ajouté que le gouvernement est en négociation avec d’autre compagnies aériennes internationales, pour pouvoir placer les membres d’équipage d’Air Seychelles dans des postes semblables dans leurs équipages.

» All news