News: News

Les ministres de la COI se réunissent en une session virtuelle extraordinaire consacrée au Covid-19

Les ministres de la COI se réunissent en une session virtuelle extraordinaire consacrée au Covid-19

06.06.2020

Le Conseil des ministres de la Commission de l’océan Indien (COI) s’est réuni en session extraordinaire virtuelle ce vendredi. C’est la première du genre tenue par la COI, Covid oblige,  et la première sous la présidence comorienne dont le chef de l’Etat, le Président Azali Assoumani, a donné le coup d’envoi des  travaux.

 Les travaux se sont déroulés sous la présidence de  SEM SOUEF Mohamed El-Amine, Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale chargé de la Diaspora de l’Union des Comores, en présence du Ministre des Affaires étrangères de Madagascar SEM Dr. DJACOBA A.S. Oliva,  de l’Ambassadeur Barry FAURE Secrétaire d’Etat aux Affaires Etrangères et à l’Economie Bleue des Seychelles, du Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères de la République Française SEM Jean-Baptiste LEMOYNE, et du Secrétaire Général de la COI SEM HAMADA Madi.

L’ambassadeur de l’Union Européenne SEM Vincent DEGERT était également présent, et l’Agence Française de Développement (AFD), le Conseil Régional et le Conseil Départemental de la Réunion y étaient représentés.

Au cœur des travaux, la réponse régionale à la  Covid-19.


Les membres du conseil ont pris connaissance du plan d’urgence et du plan de riposte au bénéfice des États membres. Ces plans ont été élaborés et mis en œuvre par la COI, à travers le réseau SEGA One Health coordonné par l’Unité de veille sanitaire (UVS) du Secrétariat général.

L’AFD a annoncé à cette occasion la mise à disposition d’une enveloppe de 4,5 millions d’euros et, en complément de cet appui, l’Union Européenne également a apporté une nouvelle contribution de 9,35 millions, à la COI.

Il est attendu que ces financements aident la COI à répondre aux besoins de prévention, de contrôle et de riposte des Etats Membres notamment l’acheminement des équipements médicaux vers ces Etats dans les prochaines semaines.

Dans l’allocution prononcée à cette occasion, l’Ambassadeur FAURE qui représentait le Vice-Président et Ministre des Affaires Etrangères, M. Vincent Meriton, a déclaré que le seul point positif du moment est que «cette crise du Covid 19 nous invite aussi à un changement de modèle de relations inter-états basées sur des valeurs d’humanité et de solidarité.»  Il a remercié la COI pour son plan d’urgence et surtout son réseau SEGA One Health qui, selon lui, s’est révélé comme un bel instrument utile au service de la santé publique régionale, grâce à l’Unité de Veille sanitaire (UVS) qui coordonne ses activités.

L’ambassadeur Faure a cependant tenu à souligner que  « bien que les Seychelles ne connaissent plus de malade du Covid 19, « nous ne désespérons pas de recevoir un jour un appui du fonds de la COI consacré à la maladie ».

Auparavant il avait brossé l’impact de la crise sanitaire sur la situation économique du pays.

Les autres points débattus au cours de cette session virtuelle ont porté sur le Vème Sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement de la COI à Madagascar, qui a été reporté jusqu’à l’amélioration de la situation sanitaire, et la passation de service entre le Secrétaire Général  actuel et le nouveau, M. Velayoudoum Marimoutou. Cette passation est prévue le 16 juillet prochain.

A noter qu’outre l’Ambassadeur Faure, la délégation des Seychelles comprenait également SEM Dick Esparon Ambassadeur des Seychelles à Maurice, M. Jacques Belle Officier Permanent de Liaison (OPL) auprès de la COI, M. Jean-Paul d’Offay  OPL Adjoint de la COI, et Mlle  Octavia Rose 2ème  Secrétaire au Département des Affaires étrangères.





 

» All news