News: News

Participation haut niveau des Seychelles au Conseil extraordinaire des ministres de la COI à Maurice

04.10.2017

Le Secrétaire d’Etat chargé des Affaires Etrangères, Son Excellence Claude Morel a participé hier à une session extraordinaire du Conseil de la Commission de l'océan Indien (COI) tenue à l’hotel Hilton de Flic en Flac à Maurice et présidé par le Ministre mauricien des Affaires étrangères, de la Coopération régionale et du commerce internationale, Hon. Vishnu Lutchmeenaraidoo, président en exercice de la COI pour l’année 2017.

La séance extraordinaire fut ouverte par le premier Ministre de la République Mauricienne Hon. Pravind Jugnaugth.   

Etaient également présents à la séance Soeuf Mohamed El-Amine, ministre des Affaires étrangères de l’Union des Comores, Henri Rabary-Njaka, ministre des Affaires étrangères de la République de Madagascar, Didier Robert, président de la Région Réunion et Etienne Sinatambou, ministre de la sécurité sociale, de la réforme institutionnelle, et de l’environnement de la République de Maurice.  

La session a également vu la participation des membres observateurs auprès de la COI, à savoir la République populaire de Chine, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et l’Ordre de Malte, ainsi que les partenaires au développement (Union européenne et Agence française de développement). 

Dans son discours d’ouverture, le Secrétaire d’Etat Ambassadeur Morel a déclaré que « la rencontre d’aujourd’hui s’inscrit dans le prolongement naturel d’un long chemin parcouru ensemble auquel nous souhaitons ouvrir pour l’avenir de nouvelles perspectives ».  

Il a également  précisé que  la coopération régionale n’est pas qu’une option « c’est la voie unique »  avant de conclure sur un des points phare de ce conseil portant sur l’évolution institutionnelle de la COI «  le moment est venu d’adapter les missions originelles de la COI pour lui permettre de continuer à relever efficacement les défis de notre temps et à mieux nous préparer à affronter ceux de demain.  Il est donc de notre devoir d’ouvrir ce chantier de refondation en la dotant des instruments appropriés ».  

Au cours de cette session, une quarantaine de décisions ont été présentées puis débattues et adoptées par les Membres du Conseil.  Parmi les plus importantes on doit noter celle de revoir la gestion financière de la COI,  l’idée de transformer  la Commission de l’Océan Indien en une Communauté de l’Océan Indien, la considération d’un nouveau Plan de Développement Stratégique pour la COI pour 2018 et  la décision d’étoffer l’accord de siège entre Maurice et la COI.

Le Président de la séance le Ministre Luchmeenaraidoo a mis l’accent sur les questions budgétaires plaidant pour plus de responsabilité financière et de transparence tout en suggérant que les comités d’audit et budgétaire doivent se réunir de manière régulière  afin de garantir une meilleure utilisation financière des fonds au profit des Etats de la COI .

Le conseil  comme il est d’usage a également appuyé les expressions d’intérêt des Etats à la candidature à des postes au sein des organisations internationales notamment Indian Ocean Rim Association (IORA).  

Le Conseil a conclu en formalisant le statut d’observateur de l’Union Européenne (bailleurs de fond principal de la COI) pour les prochains conseils des Ministres de la COI et en jetant les bases d’une future coopération régionale dans le cadre de la libre circulation des personnes.   

L’Ambassadeur Claude Morel était accompagné par le nouvel officier permanent de liaison (OPL) des Seychelles pour la COI, Monsieur Jacques Belle lequel avait participé quelques jours avant à à un comité de travail visant à apporter des propositions  de décision pour l’approbation des Membres du Conseil.  

Il est à noter que les Seychelles assumeront dès janvier 2018 la présidence du prochain conseil des Ministres de la COI et la date du prochain conseil est prévue pour Mars de l’année prochaine. 

» All news