News: News

L’atelier COI-OIM de validation de la stratégie régionale migration et santé aux Seychelles

L’atelier COI-OIM de validation de la stratégie régionale migration et santé aux Seychelles

18.04.2016

Les Seychelles accueillent les 20 et 21 avril l’atelier COI-OIM de validation de la stratégie régionale migration et santé, à l’hôtel Savoy, Beau-Vallon.

L’objectif de cet atelier est de permettre aux pays membres de la COI de valider la stratégie régionale migration et santé. L’atelier vise aussi à développer un plan d’action pour la mise en œuvre de la stratégie à l’horizon 2018.

Y participeront les représentants des ministères des Affaires étrangères, de la Santé et de l’Intérieur des Comores, de Madagascar, de Maurice et des Seychelles ainsi que de la Commission de l’océan Indien (COI) et de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

La cérémonie d’ouverture verra la participation de hautes personnalités seychelloises ainsi que Dr Erick Ventura, directeur du projet PHAMESA du Bureau régional de l’OIM basé à Pretoria,  M. Timon Van Lidth, chef du Bureau de l’OIM à Maurice et Mme Koulthoum Djamadar, chargée de mission de la COI.

L’Indianocéanie connaît actuellement une augmentation des flux migratoires qui, tout en apportant des avantages économiques, posent des défis dont celui de la santé des migrants. Plusieurs facteurs d’ordre structurel et individuel ont été notés comme influençant le bien-être des migrants (pauvreté, discrimination, barrières linguistique et culturelle, pratiques des migrants en matière de santé, séparation familiale…). A cela, il faut ajouter les conditions de précarité souvent rencontrées dans le pays d’accueil.

La COI et l’OIM travaillent avec les Etats membres (Comores, Madagascar, Maurice, Seychelles et la France / Réunion en tant qu’observateur) en vue d’élaborer la première Stratégie régionale sur la migration et la santé. Cette stratégie vise à améliorer la gestion de la santé des migrants et des communautés touchées par la migration dans la région de l’océan Indien en dressant une liste des actions prioritaires à mener à bien d’ici 2018. Le projet de stratégie est centré sur le renforcement des capacités des Etats membres à mettre en place des actions fondées sur des éléments factuels en matière de migration et de santé ; sur la promotion de la disponibilité et de l’accès aux services de santé en faveur des migrants ; sur le renforcement de la coordination et des partenariats multisectoriels sur la migration et la santé ; et sur la défense de programmes nationaux et régionaux consacrés à la migration et à la santé.

Cette initiative s’inscrit dans le programme de Partenariat pour la santé et la mobilité en Afrique de l’Est et en Afrique australe (PHAMESA) financé par l’Agence suédoise pour la coopération internationale au développement. Son objectif global est de contribuer à améliorer les normes du bien-être physique, mental et social des migrants et des populations concernées par la migration en Afrique orientale et australe, afin qu’ils puissent mieux contribuer au développement social et économique de leurs communautés.

» All news