News: Speeches

PROJET DE DISCOURS D’OUVERTURE DU VICE PRESIDENT ET MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES MONSIEUR VINCENT MERITON A L’OCCASION DU 33ÈME CONSEIL DES MINISTRES DE LA COI PRÉVU LE 12 SEPTEMBRE 2018 – 9H30 A L’ILE MAURICE

18.09.2018

Excellence, Monsieur le Ministre des Affaires Etrangères de Maurice, Président du Conseil

Excellences, Mesdames et Messieurs les Ministres et Chefs de délégation

Monsieur le Secrétaire général de la COI

Mesdames et Messieurs les OPL

Distingués Invités,

Mesdames, Messieurs,

Je souhaite tout d’abord exprimer l’émotion toute particulière que j’éprouve aujourd’hui à l’égard du peuple et du gouvernement de la République de Maurice pour leur accueil chaleureux. Je voudrais donc leur dire, ainsi qu’au Secrétariat de notre organisation, combien nous sommes sensibles à la qualité de l’hospitalité qui nous est offerte et aux efforts consentis pour que nous disposions de toutes les facilités nécessaires à notre séjour.

Je me dois également de faire une mention particulière de la présence des délégations des iles sœurs    dont la participation à ces assises témoigne éloquemment de leur disponibilité à s’investir dans la poursuite de notre coopération régionale.

C’est dire que si dans le temps, nos iles ont paru hésiter entre la tentation du repli sur soi et l'incontournable nécessité de bâtir un ensemble sous régional, aujourd’hui il n’existe le moindre doute dans nos esprits, que seule la coopération régionale renforcée,  peut nous permettre de devenir une importante destination pour les Investissements et le lieu où le bienêtre de nos populations a des chances de prospérer.

Aujourd’hui, la dynamique de création d’un Espace Economique et Commercial d’échanges renforcés entre nos iles est en marche.  La COI est en pleine évolution et en pleine croissance.  Sur le plan international elle est une organisation visible et crédible. Les résultats atteints sont bien appréciables.

La Coi veut aussi faire peau neuve. Pour cela elle s’est engagée conséquemment dans des reformes, notamment pour ce qui est de l’Accord de siège, son règlement intérieur mais aussi la mise à jour de son plan stratégique.

Toutes ces actions doivent donc nous inciter à garder le cap. Et Il est de notre devoir de l’accompagner dans ce processus de modernisation.  

Nous devons redonner à la COI un nouveau souffle et un nouvel élan à commencer par la mise à jour de ses textes fondateurs en  particulier l’Accord Général de Coopération signé le 10 janvier 1984 à Victoria. Dans ce contexte, j’ai le plaisir de vous annoncer que les Seychelles sont prêtes à mettre à la disposition du Secrétariat Général de la COI un juriste seychellois qui aura la tâche de contribuer au renforcement de notre organisation.

Nous devons également considérer son élargissement par l’adhésion d’autres Etats Insulaires sur la base des valeurs que nous avons en partage, à savoir le respect de la souveraineté, la démocratie, le respect des droits de l’homme, les principes de la paix,  la solidarité, etc.

Enfin, il serait nécessaire d’explorer d’autres partenariats et se pencher vers d’autres bailleurs de fonds.

C’est dire qu’ensemble, nous devons la faire franchir une étape encore plus dynamique en conjuguant nos efforts, dans le même esprit de solidarité et de coopération. 

Certes les défis sont immenses. Que ce soit en matière de sécurité maritime, de sécurité alimentaire, d’économie bleue, d’énergie renouvelable ou de tourisme régional, nous avons encore d’énormes efforts à fournir. Mais fort des acquis et de notre détermination commune à aller de l’avant, nous surmonterons tout ce qui est susceptible de se mettre en obstacle.

Nous réussirons à le faire, en faisant en sorte que notre approche continue à puiser dans nos réalités et qu’elle soit en phase avec les particularités de notre sous-région.

En effet notre souhait est que notre coopération régionale soit celle des peuples, qu'elle leur procure la sécurité humaine qui est la meilleure synthèse des aspirations et des attentes. Qu’elle fasse de nos populations les véritables gagnantes de cette aventure fantastique dont l'histoire a déjà jugé de la pertinence.

C'est ainsi que demain sera ce que nous avons toujours rêvé pour ceux qui feront l'Océan Indien de demain.

Je vous remercie !

 

 

 

 

» All speeches