News: Speeches

DISCOURS DE MONSIEUR JOËL MORGAN PRESIDENT DE LA COMMISSION NATIONALE DE LA FRANCOPHONIE ET MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DES TRANSPORTS A L’OCCASION DU LANCEMENT DU FORUM DES JEUNES FRANCOPHONES DE L’OCEAN INDIEN, A L’HOTEL AVANI, BARBARONS, LE 26

27.09.2016

Excellence Monsieur Malick Sarr, Ambassadeur de l’OIF

Honorables Invités

Distingués Délégués

Mesdames et Messieurs

 

Je voudrais avant tout vous remercier de la joie que vous m’offrez aujourd’hui de m’adresser à la jeunesse francophone des iles de l’Océan Indiens, à travers ce Forum. Les Seychelles sont à la fois honorées et heureuses de l’accueillir. Parce que, c’est d’abord, le premier du genre pour notre pays, mais plus important encore, son organisation montre à quel point mon gouvernement a une claire conscience de la place importante des jeunes, qu’il considère comme les meilleurs atouts pour l’avenir d’un pays. 

Nous nous réjouissons particulièrement de la tenue de ce forum, qui se situe en amont du prochain Sommet de Madagascar, car les objectifs qu’il poursuit sont nobles et louables : offrir aux jeunes de l’Océan Indien l’opportunité de mener une discussion axée sur des possibilités d’un développement durable partagé et responsable. Le fruit de leurs échanges et réflexions sur la même thématique fixée pour le XVIe Sommet de la Francophonie, « Croissance partagée et développement responsable », sera présenté aux Chefs d’Etat en novembre prochain, au Sommet. Un grand honneur qui implique une grande responsabilité, dont je suis sûr que les jeunes de l’Océan Indien sauront faire face. Car tout un chacun sait que le succès de ce sommet sera un honneur non seulement pour Madagascar, mais aussi pour toutes les autres iles de l’Océan Indien.

Mesdames et Messieurs,

En organisant ce Forum en collaboration avec le Ministère seychellois de la Jeunesse et le Conseil National de la Jeunesse, la Francophonie montre à quel point elle sait se saisir des aspirations profondes de ses membres et sa capacité à relever les défis auxquels ils sont confrontés. J’accueille en effet ce Forum comme une prise de conscience claire par la Francophonie de l’enjeu et la place des jeunes dans le développement durable et l’avenir de nos pays. Aussi, je voudrais qu’elle soit chaleureusement remerciée.

Forum constitue sans conteste un moment de partage, d’action et de solidarité. Il dégage toutefois un double message fort qui mérite d’être souligné. En effet, il traduit incontestablement une marque de confiance aux jeunes.  Car une nation ou une organisation qui ne croit pas en sa jeunesse, est une organisation qui périt, et qui perd une grande partie de son humanité, en abandonnant ses utopies.  Aujourd’hui, la situation sociale et économique difficile de notre monde globalisé, justifie amplement que l’on prête une attention spéciale aux jeunes.  C’est non seulement une nécessité morale mais un impératif de notre développement.  Mieux, c’est une chance.  Car l’énergie propre à la jeunesse peut redresser un monde qui vacille, et redonner de l’espoir.

Ce Forum m’offre donc l’occasion de m’adresser spécialement à vous, jeunes francophones, vous qui avez un désir profond de croire dans la vie, de croire en vous-même et de croire en l’autre.   Cultivez cet idéal et investissez votre énergie et vos talents dans tout ce qui rassemble. L’harmonie d’une famille, d’un district, d’une région ou d’un pays, dépend en premier lieu de notre façon de créer des liens les uns avec les autres.

Là, se trouve le sens de la vie, dans des projets qui reconnaissent une place à l’autre et qui lui permettent de donner le meilleur de lui-même. 

Tout projet qui donne sens à la vie se construit dans le temps.  Pour bâtir l’avenir, cultivez les liens entre vous, avec les générations qui vous précèdent.  C’est dans l’histoire que nous enracinons nos valeurs.

Une jeunesse sans idéal et sans ambition, est une jeunesse qui se meurt.

C’est sur cette réflexion, que je souhaite plein succès à vos travaux qui seront, je n’en doute pas, couronnés par des réflexions et des décisions pratiques qui contribueront de manière effective à la réussite du prochain sommet de Madagascar.

En vous souhaitant de fructueux échanges, et en vous remerciant de votre aimable attention, je déclare officiellement ouvert le Forum des Jeunes francophones de l’Océan Indien.

» All speeches